Notre site web a été traduit automatiquement. Nous nous excusons pour toute faute d'orthographe ou de grammaire. Livraison excellente en France et dans d'autres pays disponibles.

Musa

Arrosez fréquemment
Tolère la lumière directe du soleil
Légèrement purifiant d'air
Nutriment tous les 2 semaines (d'été)
Non toxique pour animaux
Rempôt tous les 2 ans
Voir notre collection Musa

Intro

Le Musa, également connu sous le nom de bananier, est originaire d'Asie du Sud-Est et d'Australie. De nos jours, cependant, la plante est cultivée dans de nombreux pays tropicaux. Le Musa appartient à la famille des Musacées. Les motifs violets sur les feuilles rendent chaque feuille unique et donnent à la plante un aspect unique. La plante a besoin de beaucoup d'eau et de lumière, mais vous obtenez une plante d'intérieur fantastique en retour !

Poste

Le bananier aime beaucoup la lumière du soleil et est donc également cultivé sous lumière filtrée. La plante mérite une place au sud au soleil, mais amenez la plante ici progressivement car elle doit s'habituer à la lumière directe du soleil. Les feuilles peuvent même brûler si vous ne le faites pas. Veillez toujours à placer la plante dans un endroit raisonnablement abrité car les feuilles peuvent se déchirer en cas de vent fort. Vous pouvez aussi placer la plante sur une fenêtre à l'est ou à l'ouest, mais essayez de donner le plus de lumière possible à la plante.


Musa soins


Température

La température idéale pour le bananier est d'environ 18-22 degrés Celsius. Dans tous les cas, ne laissez pas la température descendre en dessous de 12 degrés Celsius.

Arrosage

La Musa elle-même est déjà composée à 80% d'eau et a aussi besoin de beaucoup d'eau. Maintenez toujours le sol humide et vérifiez régulièrement, surtout en été. N'arrosez pas les seaux avec de l'eau, car trop d'eau provoque la pourriture des racines et vous n'en voulez pas non plus. En général, la Musa utilise deux fois plus d'eau en été qu'en hiver. Donnez donc beaucoup moins d'eau en hiver. En hiver, la plante est en position de repos et consomme moins d'énergie.

Nutrition

Comme le bananier est un plante à croissance rapide, il est utile de lui donner un peu plus de nutriments en été. Faites-le une fois toutes les deux semaines et vous verrez que votre plante poussera encore plus vite. Ne pas utiliser plus que ce qui est indiqué sur l'emballage. En hiver, il est inutile et même nocif de nourrir votre plante. La plante est en position de repos et a besoin de peu d'éléments nutritifs, ce qui fait que les éléments nutritifs restent dans le sol et que le sol devient plus acide. Les racines n'aiment pas ça.

Rempotage

Le bananier est une plante à croissance rapide et il est donc conseillé de le rempoter tous les 2 ans. Toujours rempoter au printemps pour que la plante puisse se remettre de tout dommage qui aurait pu se produire pendant le rempotage. Utilisez un pot qui est 20% plus large que l'ancien pot et utilisez un terreau universel. Une plante plus grande favorise la croissance et la santé. De plus, un pot plus grand fournit une plus grande réserve d'eau parce que le sol peut absorber plus d'eau.

Taille

Il est naturel que les feuilles deviennent brunes. Vous ne pouvez pas l'empêcher, mais vous pouvez en faire quelque chose. Il améliorera la valeur ornementale d'enlever ces vieilles feuilles. De plus, l'entretien des vieilles feuilles coûte inutilement de l'énergie à la plante. Si les feuilles deviennent plus claires, cela signifie que la plante reçoit trop de lumière. 


Origine

Le bananier est cultivé depuis le 6ème siècle et est donc l'une des plus anciennes plantes d'intérieur commerciales. La première bananeraie a été établie au Costa Rica, mais à l'origine ils viennent d'Asie du Sud-Est et d'Australie. Aujourd'hui, on les trouve dans le monde entier. La bananeraie doit son nom à William Cavendish, l'homme qui l'a introduite en Europe. 


Maladies

La Musa ne souffre pas facilement de la vermine.

Nutrition végétale pour Musa


Veuillez accepter les cookies afin de rendre ce site plus fonctionnel. D'accord? Oui Non En savoir plus sur les témoins (cookies) »